vendredi 8 juin 2007

Là, ça y est!

Je crois que je viens de trouver ma prochaine destination de voyage!

Très régulièrement, j'ai envie de voyager très loin, dans des endroits où les autres n'ont pas forcément envie d'aller... vers le Nord, et si possible le Grand!

C'est comme ça que sur un coup de coeur, je suis partie au Spitzberg il y a 5 ans de ça.
C'est là :


et du ciel, ça ressemble à ça.. Superbe

En ce qui concerne la prochaine destination de ce genre, ce serait plutôt l'Alaska...
Je viens de voir dans le catalogue de voyage de Grand Nord Grand Large, agence de voyages spécialisée dans les voyages polaires (et avec qui je suis partie au Spitzberg) un raid en canoë....

Rien que l'endroit et la courte description me font rêver...

Forcément, je pense immédiatement à suivre les traces de Jack London et de ses romans et à m'immerger dans une nature vierge comme j'ai pu en voir au Spitzberg et au Canada.

En 1897, une rumeur court à travers les Etats-Unis : on a trouvé de l'or dans le Klondike, rivière du Yukon. Jack London y part prestement et y reste un an, sans faire fortune, mais il dira à son retour :
" C'est dans le Klondike que je me suis réellement découvert. Là-bas, personne ne parle. Tout le monde pense. On y développe une vraie vision des choses. Ce fut mon cas "
Six ans plus tard, il publiera L'appel de la forêt, qui fut un succès international et un de mes meilleurs souvenirs de lecture !

Mais imaginons ces hommes poussés par la soif de l'or, arrivant à Dawson.

Les chercheurs arrivaient pour la plupart à Sakgway, à 600 kilomètres de Dawson.
Le trajet jusqu'à Dawson était particulièrement éprouvant. Des chevaux et des mules portaient l'équipement et la nourriture nécessaire pour un an, mais beaucoup mouraient en chemin, à cause des conditions.
Il fallait passer 2 cols (White Pass et Chilkoot) et bien des bêtes y ont laissé la vie (3000!). Un chemin a même été baptisé "The dead horse trail"


Pour les hommes aussi, les conditions étaient très dures. Ils devaient grimper jusqu'au col de Chilkoot et des marches de glace ont été construites pour faciliter leur ascension. On devine un peu les conditions extrêmes sur cette photo et cette bien étrange procession a été appelée "la chaîne d'or" :

Après ces cols, les chercheurs d'or devaient construire des bateaux pour tenter de rejoindre Dawson, tout en conservant leur équipement.

C'est ainsi que découvert en 1896, le filon va être pris d'assaut par près de 40 000 hommes et s'épuiser très rapidement, puisque dès 1899, la population de Dawson City n'est plus que de 8 000 hommes ! Voici à quoi ressemble une rue de la ville en 1899 :
Pour ceux qui ont vu le film L'appel de la forêt (1972) avec Charlton Heston, on réalise à quel point le film ne trichait pas sur les aspects boueux et spartiate de la ville!

Le pire est que beaucoup de chercheurs d'or furent déçus en arrivant à Dawson et en constatant qu'ils ne feraient pas fortune, comme ils l'avaient escompté.

3 commentaires:

xavier a dit…

et t'as pas froid aux yeux ?

Anne a dit…

et y a quoi comme gentilles bétète là-bas ?? aussi des ours blancs ???

Lucie a dit…

Hiiiiiiiin...

D'aaaccord...

Cté donc ça, "l'appel de la forêt"...

Bon, ben, je repars de ce bloug en ayant donné une preuve manifeste de mon inculture, mais avec un bon conseil de lecture sous le coude!